S’adapter à la sensibilité de chaque personne

Un art-thérapeute sait exploiter de façon sanitaire le pouvoir expressif et les effets relationnels inhérents à l’activité artistique.

Que la technique artistique soit à dominante musicale, plastique ou corporelle, l’art-thérapie repose sur le fait que si l’Art n’a aucun pouvoir thérapeutique en lui-même, un art-thérapeute sait exploiter de façon sanitaire le pouvoir expressif et les effets relationnels inhérents à l’activité artistique.

Chaque art-thérapeute possède une dominante artistique : arts plastiques, musique, danse, poésie, théâtre, photo, cinéma...Très souvent, il a aussi des connaissances dans d’autres domaines artistiques, ce qui lui permet de s’adapter à la sensibilité de chaque personne.

L’école d’Art-thérapie de Tours a créée en 1988, le premier Diplôme Universitaire d’Art-thérapie en France.

Le diplôme vient compléter une formation professionnelle théorique d’Art-thérapie conforme à la législation professionnelle en vigueur (Livre IX du Code du Travail) afin d’obtenir un niveau de 3ème cycle.

L’art-thérapeute fait partie d’une équipe paramédicale et peut intervenir :

  • dans les milieux sociaux, sanitaires ou éducatifs (associations, foyers, prisons, centre de rééducation, etc.)
  • dans les hôpitaux et les cliniques.
  • dans les milieux médicaux éducatifs (IMP, IMPro,etc.)
  • dans les milieux scolaires (IUFM, Education Nationale, etc.)